YANNICK N’DJENG : “NOTRE OBJECTIF EST D’ETRE VAINQUEUR AU SOIR DU 7 FEVRIER”

Yannick N’Djeng commente les performances des Lions A’ contre Stade Renard et l’UMS et se prononce sur l’ambiance qui règne dans leur groupe.
Quel bilans faites vous de vos deux matchs à Douala ? 
Nous sommes en pleine préparation, c’est vrai que c’est important de gagner ces matchs pour se mettre en confiance, mais on sort d’un enchaînement de deux matchs à Yaoundé, puis juste un jour de repos et là on est encore en pleine préparation physique. Donc ces matchs nous servent d’entraînement et de préparation. C’est vrai que c’est bien de les gagner, malheureusement ça n’a pas été le cas hier où on a perdu, et aujourd’hui où on a fait un match nul. On va continuer à travailler. On a un tournoi qui va se jouer du côté de Yaoundé, ça nous permettra de continuer à peaufiner notre préparation.
Ces résultats vous font-ils douter ?
Comme je vous le dis on est dans une phase de travail. Donc ces matchs concourent à cela. On a fait deux matchs avec deux équipes différentes, le coach essaie de travailler la cohésion et les enchaînements entre nous. Aujourd’hui, on a eu une bonne opposition, on va essayer de faire le jeu. C’est dommage qu’on ait pas pu mettre ce pénalty qui nous aurait permis de gagner. Parfois il faut ce type de résultats pour arranger certaines choses, parce qu’on a enchaîné pratiquement quatre victoires à Yaoundé et presque 12 buts inscrits. Maintenant, on fait deux matchs sans marquer, ça nous permet de revenir sur terre, de recommencer à travailler les bases et de se projeter vers l’avant avec le tournoi qui va se jouer à Yaoundé.
Etes-vous déjà bien intégré dans ce groupe ?
Mon intégration s’est plutôt bien passée. J’ai trouvé un groupe qui travaille bien avec un bon Staff, des gens honnêtes et travailleurs. Les choses se passent naturellement et j’essaie de rattraper mon niveau physique. Ce qui n’était pas évident au début, mais là en enchaînant les matchs avec le staff et mon préparateur physique, je commence à retrouver de plus en plus de sensations. Là je commence déjà à jouer plus d’une heure à un bon rythme, on va simplement continuer à se préparer pour être prêt à 100% lors de la compétition.
Quels sont vos objectifs personnels dans ce CHAN ?
Mes objectifs sont ceux du Cameroun. Dans une compétition, il n’y a pas d’objectifs personnels, le plus important c’est le collectif, c’est l’équipe. Si je peux contribuer à marquer un but qui nous qualifie ou qui nous donne la victoire, si je peux aider à la défense ou faire cette passe qui nous aide, ou un tacle salvateur qui nous aide à conserver le score, je le fais car le plus important comme je l’ai dit c’est l’équipe. On va aller à cette compétition avec l’idée d’être vainqueur au soir du 07 février en soulevant cette coupe.
Quel sera votre avenir après le CHAN ?
Je suis quelqu’un qui vit au jour le jour, je ne pense pas au futur. Mon futur le plus proche c’est le CHAN. On est à 18 jours donc je suis focus dessus. On aura le temps de penser à l’avenir après. Je me concentre sur le CHAN, et après on verra.
Par Sylvain KWAMBI 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 605

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
19 − 8 =