UN JOLI CHÈQUE EN VUE POUR FRANCIS NGANNOU

Champion incontesté des lourds-légers de l’UFC, même si ses nombreuses frasques ont terni son image, Jon Jones titille depuis longtemps l’idée de monter chez les lourds. Et se dit désormais motivé avec un adversaire tout trouvé en la personne de Francis Ngannou, le surpuissant combattant camerounais, avec qui il a allumé les braises sur les réseaux sociaux. Un combat qui serait gagnant-gagnant pour les deux. Explications.

C’est l’un des fantasmes récurrents des amoureux de l’UFC et du MMA. Voir Jon Jones, le dominateur champion des lourds-légers, se lancer dans le défi d’aller conquérir la ceinture des lourds. Alors que son grand rival Daniel Cormier a remporté les deux titres dans sa carrière et l’attendait un temps là-haut avec la ceinture pour des retrouvailles plus lourdes, “Bones” n’a pour l’instant jamais franchi le pas. Mais celui qui reste une légende sportive de sa discipline même si ses trop nombreuses frasques extra-sportives et dans l’antidopage ont à jamais terni son image a peut-être enfin trouvé de quoi le décider: le surpuissant Francis Ngannou. Les deux se chauffaient déjà un peu sur les réseaux sociaux ces derniers mois. Ils en ont remis une couche un peu plus sérieuse après l’événement UFC de ce mercredi à Jacksonville (Floride).

Le combat de lourds entre Ben Rothwell et Ovince Saint Preux, qui faisait la transition dans cette catégorie depuis les lourds-légers où il avait affronté… Jones pour le titre intérimaire en avril 2016, a inspiré le champion de la catégorie inférieure qui a pris la plume sur Twitter pour expliquer combien “voir OSP combattre chez les lourds” avait “rendu ça bien plus réel pour (lui)”: “Je me voyais en lui pendant tout le combat”. Malin, et dans une situation d’attente après sa victoire express sur Jairzinho Rozenstruik à l’UFC 249 samedi dernier qui le positionne en challenger pour le titre… mais sans perspective proche (le champion Stipe Miocic ne va pas combattre tout de suite et sera sans doute opposé à Daniel Cormier pour une trilogie pour son retour), Ngannou a sauté sur l’occasion pour lui répondre: “A quel point cela t’a-t-il paru réel mon ami?” Et Jones de renvoyer la pareille: “Cela m’a paru tellement réel Francis, toute cette puissance ne sert à rien quand tes coups sont trop lents. Je ne suis pas comme la plupart mon ami.”

Poursuivant sur ce thème, le champion des lourds-légers a ensuite demandé à ses fans qui ils considéraient comme le striker le plus plus rapide et technique entre le combattant camerounais et le Brésilien Thiago Santos (qu’il avait battu sur décision partagée pour garder son titre en juillet dernier) et surtout ajouté quelques phrases pour faire comprendre qu’il serait ravi de relever le challenge Ngannou: “Si vous pensez que je ne prendrais pas ce combat, vous êtes dingues. Je n’ai plus rien à prouver chez les lourds-légers et j’adorerais faire un gros combat pour l’argent en ce moment. Envoyez le contrat!” Le mot de la fin (pour l’instant) est revenu à son possible futur adversaire: “Si tu penses que tu peux gérer mon niveau technique, pas de problème. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait que tu n’as plus rien à prouver dans ta catégorie et que ça devrait être pour beaucoup d’argent.”

Un intérêt mutuel qui serait gagnant-gagnant. A trente-deux ans, Jones sait son créneau limité pour monter en possession de tous ses moyens ou presque et serait en route pour un combat pour le titre en cas de victoire sur le réputé Ngannou, ce qui permettrait aussi de faire un peu oublier ses récents nouveaux déboires hors de la cage. Une défaite ne l’empêcherait en outre pas de revenir défendre son titre des lourds-légers (aucun clair challenger pour l’instant mais on évoque des revanches contre Thiago Santos et/ou Domick Reyes). Le Camerounais, lui, saisirait l’occasion d’un joli chèque pour passer le temps avant sa chance pour la ceinture, d’un combat en pleine lumière qui pourrait faire beaucoup pour sa renommée en cas de victoire, d’une chance de prouver ses véritables progrès depuis qu’il a été contrôlé et laminé par Stipe Miocic dans leur combat pour le titre début 2018 et ne “redescendrait” pas trop dans la hiérarchie en cas de revers contre un phénomène du MMA tel que Jones. Et pour les fans, comme pour beaucoup d’autres combattants qui ont déjà évoqué la chose avec appétit sur les réseaux sociaux, ça donne très, très envie.

Similar Posts:

    None Found

Hits: 1663

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 ⁄ 4 =


Connections

FACEBOOK