STEPHANE MBIA : “JE SUIS BLOQUÉ”

Depuis Yaoundé, où il est confiné en raison de la pandémie de coronavirus, le milieu de terrain camerounais a accepté de se confier à RFI. Le double vainqueur de la Ligue Europa (2014 et 2015) assure se sentir en sécurité. « Les Camerounais sont tous conscients du danger qui court. Je suis inquiet mais les consignes de sécurité sont respectées. » Mais il ne sait pas quand il pourra retourner en Chine, où il évolue.

« Je passe du temps avec mon père à Yaoundé. C’est un mal pour un bien. » Stéphane Mbia se veut philosophe, mais le milieu de terrain camerounais vit mal sa situation actuelle. Car le champion de France 2010 avec Marseille vient de connaître des semaines éprouvantes. Désormais confiné à Yaoundé, le joueur du Shanghaï Shenhua était encore à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus, le 24 janvier, en tant que pensionnaire du Wuhan Zall, la principale formation du Hubei. Ce n’est que ce jour-là que le Camerounais a quitté la province pour s’engager avec le 13e de la dernière saison de Super League.

Frayeur en Chine

De quoi lui inspirer une frayeur rétrospective. « Ma femme et mes enfants devaient me rejoindre à Wuhan, où j’allais effectuer ma présaison (avec le Wuhan Zall, NDLR). Mais, alors qu’elle était à Paris (en transit) j’ai envoyé un SMS à ma femme pour lui dire que j’avais signé à Shanghai. Et alors que je suis à Shanghai, les autorités ferment tout à Wuhan, les écoles, les trains, les avions. Je préviens donc ma femme de ne pas prendre son vol. »

Sa famille décide de repartir pour Abidjan tandis que Mbia s’envole pour Dubaï avec sa nouvelle équipe. Un double soulagement pour le joueur : « Je n’ai pas réalisé sur le moment, mais mes enfants et ma femme auraient pu se retrouver à Wuhan pendant que moi, j’étais à Dubaï ou à Shanghai. On a eu beaucoup, beaucoup de chance. »

Bloqué au Cameroun

À l’issue du stage aux Émirats avec son équipe, Mbia rentre à Yaoundé pour des démarches administratives. « Je suis venu au Cameroun faire mon visa pour retourner en Chine. Mais les frontières ont été fermées à mon arrivée. » Une fermeture mise en place le 18 mars par le gouvernement camerounais pour endiguer la contagion et qui pourrait priver Mbia du début de saison avec sa nouvelle équipe. « Le club m’attend pour reprendre les entraînements le 14 avril. Le championnat redémarre au mois de mai, les mesures ont été prises en Chine. Et moi, je suis bloqué au Cameroun parce que le territoire est fermé. » Depuis deux semaines, Mbia est donc confiné chez lui, à Yaoundé, où il suit le programme de préparation physique que lui envoie son club. Imité par son père qui, à 70 ans, l’accompagne tous les jours dans ses séances de sport !

C’est d’ailleurs à Yaoundé que l’ancien Marseillais a appris le décès de Pape Diouf, ancien président de l’OM, mort à Dakar des suites du Covid-19. S’ils n’ont pas travaillé ensemble, Diouf ayant quitté le club olympien avant l’arrivée de Mbia en 2009, la nouvelle l’a attristé. « Diouf, c’est le renouveau. C’est lui qui recrute Didier Deschamps, c’est lui qui construit le titre de 2010. » Et humainement, le Camerounais garde le souvenir d’un homme « d’une intelligence incroyable, qui donnait beaucoup de conseils aux jeunes. C’est une grosse perte pour le monde du football ».

 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 ⁄ 12 =


Connections

FACEBOOK