SEIDOU MBOMBO NJOYA : “LE TRAIN EST SUR LE QUAI. TANT PIS POUR CEUX NE LE PRENDRONT PAS”

C’est un Seidou Mbombo Njoya heureux que nous avons interrogé samedi dernier après l’ouverture des championnats professionnels au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. 

Quel est votre sentiment après l’ouverture du championnat ?

Je voudrais d’emblée vous dire que je suis extrêmement heureux d’avoir vu présence massive des présidents clubs à notre réunion. Nous avons eu des travaux très fructueux. Je constate que les présidents de clubs sont des dirigeants responsables, ils ont répondu à l’appel du chef de l’État suite au message fort qu’il nous a lancé. Leur présence massive montre que l’heure n’est plus aux palabres, mais au lancement du championnat, car il faut que le football retrouve sa place et c’est le lieu de redire que le ballon doit rouler non pas sur les parquets des tribunaux. Je crois que c’est une belle réponse que les dirigeants du football d’élite, ont démontré ce jour sans exception.

La Fecafoot a-t-elle les moyens pour organiser ce championnat ?

La Fecafoot est prête. La raison de notre rencontre avec les présidents de club vendredi dernier était pour les formalités, la validation des règlements ainsi que des documents de base et le calendrier. Ce qui a été fait, et ce samedi nous avons lancé la saison élite One et two.

Pourquoi avez-vous les deux championnats à la fois ?

C’est pour que la fête soit plus belle. Ca a permis d’offrir deux matchs de haute facture au public et puis au lieu de deux jours qu’il faut pour lancer les deux championnats, c’est toujours bien car ces deux championnats d’élite forment la même famille. C’est pourquoi nous avons choisi de procéder ainsi.

Il a fallu que le Chef de l’Etat vous interpelle pour que vous vous ressaisissez… 

Il faut remercier le chef de l’État qui nous a tous interpellé et qui nous a fait prendre conscience du fait que nous sommes allés trop loin. Il y a un temps pour tout. Le temps aujourd’hui est le retour aux stades. Je pense que nous avons tous répondu à cet appel, c’est la raison d’être de notre présence massive aujourd’hui. Nous sommes déterminés à assumer notre rôle principal d’organiser les championnats d’élite, le football amateur, le football féminin. Chacun doit retrouver sa place afin que le développement du football puisse se faire.

Ne craignez-vous pas un nouveau rebondissement ?

Il n’y a plus de place pour les gens qui ne sont pas favorables au développement du football. Nous sommes là pour cela, nous sommes ouverts. Vous avez vu c’est toute une famille réunie qui est là. Je pense qu’ils savent ce qu’ils ont à faire, chacun prend ses responsabilités et chacun sera jugé en fonction des actes posés à partir de maintenant. Le train est sur le quai. Ceux qui le prendront tant mieux pour eux, ceux qui ne le prendront pas tant pis.

Réalisé par Sylvain KWAMBI

Similar Posts:

    None Found

Vues : 63

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
25 + 25 =


FACEBOOK
Connections