SAMUEL ETO’O : “DES FILS DE PUTES”

Fait d’humeurs et de coups de sang. L’ancien attaquant du Cameroun a explosé sur Twitter à la vue d’un extrait de la chaîne en continue LCI, dans lequel deux médecins évoquent des études effectuées sur des patients en Afrique, visant à ouvrir la voix pour un futur traitement du coronavirus. « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le SIDA où chez les prostituées on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas, » s’est interrogé le Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin (Paris).

« Vous avez raison. On est en train de réfléchir en parallèle sur une étude en Afrique pour faire ce même type d’approche avec le BCG. Il y a un appel d’offre qui est sorti ou va sortir. On va sérieusement réfléchir à ça. Ça n’empêche pas qu’en parallèle on puisse réfléchir à une étude en Europe et en Australie », a réagi le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm. Un échange qui a fait bondir Samuel Eto’o. L’ancienne gloire du Barça, n’y est pas allé par quatre chemin pour qualifier les deux hommes, dont l’échange a déclenché une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. « Des fils de putes, » a d’abord réagi l’ancien prodige de Majorque en réponse à un tweet. Avant de répondre « Des assassins, » sous un autre tweet.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 47

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
27 × 14 =