NBA – SIXERS : JOEL EMBIID SUR LE DÉPART ?

Très critique au micro des journalistes, Joël Embiid vit mal sa situation actuelle à Philadelphie. Au cœur d’une saison décevante, le Camerounais ne parvient pas à mener sa franchise au sommet de l’Est.

Sous ce titre un brin provocateur se cache une réelle interrogation : l’avenir à court ou moyen terme de Philly passe-t-il forcément par Joel Embiid ? Englués dans une saison galère et détenteurs de la sixième place de la Conférence Est, les 76ers ne parviennent pas à trouver la bonne carburation. Présentée avant le début de l’exercice comme l’outsider numéro 1 des Bucks grâce au recrutement de Al Horford, la franchise de Pennsylvanie n’assume en rien son statut. Pire, son pivot n’a pas caché une nouvelle fois son amertume cette nuit devant la presse, après la claque reçue à Miami, la troisième défaite de rang de son équipe.

Embiid ne cache pas son mécontentement

« J’essaie toujours de comprendre ce qu’on me demande. C’est différent chaque soir. Tu ne sais pas à quoi tu auras droit. Certains soirs tu as le ballon, d’autres non […] Si tu veux me donner le ballon, je suis sûr que tu peux trouver un moyen. Je ne sais pas pourquoi le ballon n’arrivait pas. » s’est d’abord agacé le triple All-Star au micro du Philadelphia Inquerer.

Avant d’en remettre une couche ensuite, dans une critique à peine cachée à son meneur Ben Simmons. « J’ai fait un bon début de match, et je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite. Si tu veux donner le ballon à quelqu’un, on peut trouver une solution. Mais les entraîneurs n’ont pas ce pouvoir. Ils ne sont pas sur le terrain à tirer ou faire des passes. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est appeler des systèmes, qu’on doit exécuter ensuite. » Sous-entendu, que Ben Simmons n’exécute pas ? A moins de 48h de la trade deadline, la situation paraît assez tendue dans les coulisses et sur le terrain à Philadelphie, pourtant surnommée « la ville de l’amour fraternel ». Le groupe a besoin d’un électrochoc. Mais osera-t-on appuyer sur le bouton dans les hautes sphères de la franchise ?

Avec Ben Simmons, ça ne colle pas

Absent neuf matchs courant janvier pour une blessure au doigt, Joel Embiid a observé depuis le banc de touche sa formation enchaîner les bons résultats sans lui, avec un bilan sur la période de 6 victoires pour 3 défaites (dont des succès sur les Celtics et les Clippers). Et un homme a su prendre les choses en main sur ce court laps de temps : Ben Simmons. Plus libre d’attaquer la raquette en l’absence de l’intérieur de 25 ans, l’Australien a pris confiance en lui, se donnant des deux côtés du terrain avec une fougue qu’on n’avait pas vu depuis longtemps et augmentant avec brio sa production de points (de 16 à 23 pts/m) pour compenser le forfait de son coéquipier. Un nouveau rôle plus offensif à même de donner des idées à la direction des Sixers ?

Il n’est pas ici question de voir un échange de Joel Embiid comme la solution à tous les maux de Phildadelphie. Mais dans le contexte actuel, il devient urgent pour Philly de réagir, sous peine de ne même pas passer un tour de Playoffs au printemps. L’hypothèse, improbable en octobre dernier, prend de plus en plus de consistance aujourd’hui. Longtemps vu comme l’homme du futur pour les 76ers, le fameux Process, Joel Embiid n’est peut-être plus aussi indispensable que prévu. Assistera-t-on à un séisme du côté du Well Fargo Center jeudi soir ? Les paris sont lancés.

 

 

Similar Posts:

    None Found

Hits: 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
28 ⁄ 14 =


Connections

FACEBOOK