LIONS INDOMPTABLES : FABRICE ONDOA NE VA PAS AIMER CA

André Onana était l’invité  de Droit dans les Yeux (Canal+) dimanche soir. Dans cette émission réalisée en mode confiné, le gardien de l’Ajax Amsterdam a évoqué plusieurs sujets dont la concurrence avec Fabrice Ondoa. Morceaux choisis.

« Effectivement, je suis l’évolution de la situation de l’épidémie au Cameroun. Pas plus tard que hier, j’étais en ligne avec certains coéquipiers, nous sommes en train de voir comment nous pouvons aider les populations camerounaises. C’est un honneur pour nous de leur donner un coup de main. »

«Que ce soit avec Hugo Bross, que ce soit Clarence Seedorf ou Conceiçao, je pense que je mérite ma place de titulaire. Je ne dirai pas que c’est Clarence qui m’a imposé comme numéro 1, il ne m’a pas pris au quartier pour me mettre numéro 1. Je pense que j’ai mérité cette place

« Chaque personne est différente, chaque entraineur a son approche. Toni, c’est un entraineur qui est vraiment proche des joueurs, Clarence aussi. Mais je pense que Clarence, il est dur, c’était vraiment très difficile pour nous, avec deux séances entrainement parfois par jour, alors que tu as des joueurs qui ont joué toute une saison, la pré-saison qui se retrouvent à s’entrainer deux fois par jour… Au début, c’est bien mais à la fin, ça devient compliqué. Mais à la base, tout allait bien, quand il y a la victoire, elle cache tout. Quand il y a la victoire, tout le monde est content mais c’est quand le bateau chavire que tu commences à voir les vrais visages des gens. Mais par contre, avec Antonio, nous sommes tranquilles, c’est un entraineur qui est super-proche des joueurs, il nous donne notre espace… »

Similar Posts:

    None Found

Vues : 62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
12 ⁄ 4 =


Connections

FACEBOOK