LALIGA : SERGIO RAMOS, 500 MATCHS… ET CE N’EST PAS FINI

Le capitaine du Real Madrid va devenir le dixième joueur à atteindre ce total en Liga s’il joue ce week-end contre Huesca.

Andoni Zubizarreta, Joaquín, Raúl, Eusebio, Paco Buyo, Manolo Sanchís, Iker Casillas, Xavi Hernández et Miquel Soler. Un groupe prestigieux de légendes. Voici les seuls joueurs qui ont participé à 500 matches ou plus en première division espagnole.

Le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos, qui a joué 460 matches de Liga Santander avec Los Blancos et 39 avec le Séville FC, intégrera ce groupe légendaire s’il évolue avec le Real Madrid contre le SD Huesca ce samedi. Aujourd’hui, l’Espagnol est l’un des joueurs les plus emblématiques du football mondial mais quel a été son parcours avant d’atteindre ce chiffre historique de 500 matches ?

Un talent naissant à Séville

Bien qu’il soit devenu un emblème du Real Madrid, la carrière de Ramos débuta dans son club d’enfance, le Séville FC. Après avoir fait ses premiers pas en tant qu’attaquant sur le carré d’herbe face à son immeuble à Camas dans la banlieue de Séville, Ramos fut recruté par le club andalou et s’illustra au sein de l’académie du Séville FC. Il impressionna tellement qu’il fit sa première apparition avec les professionnels à l’âge de 17 ans.

L’entraîneur Joaquín Caparrós le lança à la 64e minute lors d’un match à l’extérieur face au RC Deportivo en février 2004. Ce fut le début de l’histoire pour Ramos qui pénétra sur le terrain avec le numéro 35 sur le dos. Ce jour-là, Ramos découvrit la Liga et la Liga découvrit Ramos. Bien que Séville ait perdu ce match 1-0, le jeune Espagnol fit forte impression et n’eut aucune crainte quand il tacla l’international espagnol Albert Luque pour récupérer un ballon chaud.

Lors de la saison 2004/05, Ramos joua 32 matches en championnat et se distingua comme un talent en devenir. A l’époque, il évoluait principalement en tant qu’arrière droit. L’été suivant, Ramos rejoignit le Real Madrid pour 27 millions d’euros, un montant record pour un défenseur en ce temps-là.

De grand espoir à légende au Bernabeu

Bien qu’il ait peu joué en défense centrale à ce stade de sa carrière, Ramos n’eut pas peur de prendre le numéro 4 du légendaire Fernando Hierro. Que ce soit en défense ou en attaque, l’Espagnol fut déjà important lors de la conquête des titres de champion d’Espagne en 2006/07 et 2007/08. Puis lors de la saison 2011/12, José Mourinho décida de stabiliser Ramos au poste de défenseur central. Personne ne regretta ce choix.

Depuis, Ramos est devenu un des meilleurs défenseurs centraux de l’histoire, tout en parvenant à être décisif offensivement avec 74 buts inscrits en Liga, un record historique pour un défenseur. Son dernier en date fut le penalty inscrit lors du Clasico gagné par le Real Madrid 3-1 au Camp Nou le week-end dernier.

Ce but lors du Clasico fut également son 99e pour le Real Madrid. Samedi pourrait donc être une journée très spéciale puisque Ramos pourrait atteindre 100 buts marqués pour Los Blancos. La question est maintenant de savoir quand il dépassera ce nouveau cap. Ramos deviendra alors le 22e joueur à marquer au moins 100 buts pour le Real Madrid, grâce notamment à une dernière saison mémorable où il trouva les filets adverses à 11 reprises.

Malgré tout ce que Ramos a accompli, il a encore quelques chapitres à écrire. En tant que capitaine du club, l’Espagnol a soulevé le trophée de la Liga Santander en 2019/20 et il voudra conserver ce titre en 2020/21, ce que le Real Madrid n’a plus réussi à accomplir depuis deux Ligas consécutives gagnées en 2007 et 2008. Si Ramos remporte un autre titre de championnat d’Espagne, cela serait son sixième et cela renforcerait son statut de légende.

Après avoir passé le cap des 500 matches, il pourra également continuer à grimper dans le classement honorifique des joueurs qui ont le plus évolué en Liga. Ramos fait déjà partie du top 10 mais pourrait dépasser Miquel Soler (504 matches), Xavi Hernández (505), Iker Casillas (510) ou encore Manolo Sanchís (523) d’ici la fin de la saison. Egaler le record d’Andoni Zubizarreta (622 matches) serait un véritable exploit mais tout le monde a appris à ne pas sous-estimer Ramos depuis ses premiers pas en 2004.

 

 

 

 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 131

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
48 ⁄ 24 =


Connections

FACEBOOK