LALIGA : LES MEILLEURS MOMENTS DE CETTE SAISON

1. Athletic: Aduriz démarre très fortement

 

La spectaculaire volée de la 93e minute d’Aritz Aduriz et la victoire de l’Athletic Club contre le champion en titre FC Barcelone le jour de l’ouverture de LaLiga a mis en mouvement de nombreux thèmes de la campagne 2019/20. L’avant-centre de 38 ans a fait preuve d’un athlétisme et d’une technique incroyables pour mettre le ballon devant le gardien de but blaugrana Marc-Andre ter Stegen et, ce faisant, a lancé une saison au cours de laquelle la compétitivité générale de la Liga a été si élevée que les résultats de choc suivis d’un divertissement surprenant sont rapidement venus

  1. Odegaard enfile l’aiguille

Martin Odegaard, de la Real Sociedad, s’est annoncé comme une véritable star de la Liga avec son incroyable aide lors de la victoire 3-0 du derby en septembre contre ses voisins basques D. Alaves. Une seul passe à règle uniquea éliminé sept défenseurs de l’opposition – plus le gardien Fernando Pacheco – permettant une finition relativement simple à son coéquipier Mikel Oyarzabal pour ouvrir le score. Ni Odegaard ni ses jeunes coéquipiers n’ont regardé en arrière depuis, et le txuri-urdin occupe actuellement la quatrième place du classement de LaLaLiga.

  1. Granada au premier rang

La victoire 1-0 du Granada CF sur le Real Betis à la fin octobre a apporté une sixième victoire lors de leurs 10 premiers matchs de LaLiga Santander. Le but à bout portant d’Alvaro Vadillo n’était peut-être pas le plus beau de la carrière de l’attaquant, mais elle a placé les Andalous en tête du classement de LaLiga Santander pour la première fois en 46 ans. Une réalisation particulièrement impressionnante étant donné que l’équipe superbement entraînée de Diego Martinez venait juste d’être promue de LaLiga SmartBank quelques mois auparavant.

 

  1. Osasuna entre dans l’histoire

La victoire 4-2 du CA Osasuna sur sa rival local, Alaves, a été l’un des grand matchs de LaLiga Santander 2019/20 jusqu’à présent. Une ouverture décontractée a permis aux deux équipes de produire un football passionnant, tandis que la volée battante de Chimy Avila pour l’équipe locale reste un but clair qui entre dans la compétition pour le meilleur but de la saison. Trois tirs au but plus tard dans le match ont également donné aux supporters des deux côtés de quoi parler ensuite. La victoire a également vu Osasuna établir un nouveau record de club de 31 matchs sans perdre au stade El Sadar.

  1. Courtois sauve dans l’autre case

Le Real Madrid semblait se diriger vers la défaite à Mestalla en décembre à la 94 minutes de jeu et Valence à 1-0 grâce à une frappe du milieu de terrain Carlos Soler. Mais lorsque son équipe a remporté un dernier corner haletant, le gardien des Blancos Thibaut Courtois a sauté en surpassant tout le monde et a dirigé la prestation de Toni Kroos vers le but. Son homologue Jaume Domenech n’a pu que parer et Karim Benzema a bondi pour égaliser à un moment crucial de la course au titre de cette saison.

Similar Posts:

    None Found

Hits: 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
15 − 11 =


Connections

FACEBOOK