Honoré Yossi : “Tous les coureurs et encadreurs ont été contrôlés négatifs”

Selon Honoré Yossi, le Président de la Fecacyclisme, toutes les conditions sont réunies pour le bon déroulement de la 20e édition du Grand Prix Cycliste Chantal Biya.

Quelles dispositions ont été prises pour les coureurs face à la situation sanitaire ?

Un protocole sanitaire nous a été proposé par l’UCI, le même que celui a été utilisé pour le tour de France. . Le Minsanté a mis à la disposition trois médecins qui sont passés à l’hôtel et qui ont effectué des tests qui se sont avérés une fois de plus négatif. Durant la compétition, avant chaque départ, des tests seront effectués. Dans les hôtels, il y a un cordon de sécurité. À la fin de la compétition, avant le retour des athlètes, un test sera encore fait pour se rassurer que tout le monde rentre en sécurité.

Pourquoi avez-vous choisi de lancer cette édition à Douala ?

On est au 20e anniversaire. En deux décennies, nous pensons que la ville de Douala est une ville importante qui a toujours produit de grands champions en cyclisme. Il était donc important de faire un clin d’œil à la ville pour vivre ce grand moment, et aussi pour honorer nos partenaires tels que les brasseries, Camtel, UIG, Mayor et bien d’autres. Donc voilà entre autre les raisons pour lesquelles nous sommes à Douala. Le parcours fait 13km700, les coureurs vont faire 7 tours, et s’ils ont une vitesse de 44km/h en moyenne, la course sera terminée autour de 12h.

Quelles sont les récompenses pour les coureurs camerounais ?

Les coureurs sont informés de leurs primes, et le Minsep ce soir va davantage s’appesantir dessus lorsqu’il sera dans la tanière.

Par Sylvain KWAMBI 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
11 + 6 =


Connections

FACEBOOK