GEREMI NJITAP FAIT PART DE SES INQUIÉTUDES

Depuis le mois de mars, tous les championnats africains sont à l’arrêt. Dans certains pays, la saison 2019-2020 a même été définitivement stoppée (c’est le cas au Cameroun, en Angola, en Guinée, au Congo-Brazzaville et en RDC, au Kenya, au Burkina Faso et au Niger). Une situation difficile à vivre pour les joueurs, qui sont parfois confrontés à des problèmes financiers, puisque certains clubs ne leurs versent plus de salaire. Geremi Njitap, l’ex-milieu de terrain des Lions indomptables (118 sélections), du Real Madrid et de Chelsea, devenu président de la Fifpro, le syndicat des joueurs professionnels, fait part de ses inquiétudes à Jeune Afrique.

Ils sont très inquiets pour le présent et l’avenir. Le fait que l’on dise l’Afrique plutôt épargnée par le virus n’est pas de nature à les rassurer. Ils savent ce qui se passe sur d’autres continents et ils veulent que l’on protège leur santé et celle de leurs familles. Personne ne sait comment cette pandémie va évoluer dans nos pays, mais il n’est pas question de prendre des risques. La crise n’a fait qu’amplifier un phénomène qui affecte nombre de joueurs depuis de longues années.” 

 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 879

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
8 × 3 =


Connections

FACEBOOK