EQUIPE NATIONALE : CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA LISTE DE CONCEICAO

Le sélectionneur du Cameroun a dévoilé ce week-end une liste de 33 joueurs en vue du match contre le Mozambique comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2021. Aboubakari Siddiki, Ahmad Ngouyamsa, Fabrice Ngah, Epane Letizi, Nicolas Nkoulou, Samuel Oum Gouet et Jean Onana sont les nouveautés.

Nicolas Nkoulou (Torino)
En retrait depuis trois ans, Nicolas Nkoulou fait son grand retour. C’est le fruit des négociations entreprises ces derniers temps par les autorités sportives et le sélectionneur Antonio Conceiçao qui a fait le déplacement de Torino le mois dernier pour convaincre le défenseur des toro. Ce retour est une excellente nouvelle pour les Lions Indomptables.

Aboubakari Siddiki (Union Douala)
Au sommet de sa réputation, l’attaquant de 19 ans est le grand bonhomme du renouveau salvateur de l’USD qu’on arrête plus depuis un moment. Méconnu en début de saison malgré son statut d’international cadet, Aboubakari est désormais sous les feux des projecteurs. Avec 6 buts et une quantité industrielle de passes décisives, il a particulièrement contribué à la remontée spectaculaire des verts et blancs qui sont passés de la zone rouge aux enclabures du podium. Sa présélection en équipe nationale récompense donc logiquement ses brillants efforts.

Ahmad Ngouyamsa (Dijon)
Découvert lors du match Dijon-Lille qui s’est joué à l’occasion de la 20ème journée de la Ligue 1, Ahmad Touré Ngouyamsa Nounchili est un jeune joueur dont on va beaucoup parler bientôt. Le défenseur camerounais qui attendait impatiemment son heure à Dijon, n’a pas laissé passer sa chance le 12 janvier dernier. Entré après l’expulsion de Mendyl à la 21e minute, le latéral gauche de 19 ans, a par ses remarquables performances, démontré qu’une carrière est souvent lancée grâce à un concours de circonstances et qu’un remplaçant doit toujours se tenir prêt, peu importe les circonstances. Des gammes bien récitées en phase défensive, une efficacité chirurgicale en matière de touches, il a parfaitement saisi sa chance en occasionnant notamment par sa longue remise le but inscrit par Tavares juste après la pause (47e). C’est sur cette phase de jeu que les Dijonnais ont réussi à faire couler les Dogues. Depuis lors, Ngouyamsa est pris très au sérieux par Stéphane Jobard.

Jean Onana(Lille)
Arrivé à Lille cet hiver en provenance de Leixões (Portugal), Jean Onana appelé à intégrer le groupe pro 2 du LOSC, a été lancé dans le grand bain plus tôt que prévu. Le 16 février dernier, Christophe Galtier l’a aligné contre Marseille à la surprise générale. Titulaire aux côtés de Renato Sanches dans l’entrejeu lillois, le jeune milieu camerounais formé à la Nkufo Academy a marqué les esprits en récupérant beaucoup de ballons et en ressortant parfaitement. Une remarquable prestation qui n’a pas échappé à Antonio Conceiçao.

Samuel Oum Gouet (SC Rheindorf Altach)
La présélection de Samuel Oum Gouet en équipe nationale est une évolution de carrière logique et rectiligne. Passé quasiment par les toutes les sélections inférieures, le capitaine des lions espoirs n’attendait plus que son heure. Plaque tournante de SC Reindorf Altach (Autriche), l’ancien joueur d’Apejes de Mfou qui est doté d’une belle technique et d’une vision de jeu exceptionnelle est un condensé de qualités qui peut beaucoup apporter aux Lions Indomptables.

Yannick Epane Letizi (Stade Renard Melong)
Auteur d’une très bonne deuxième partie de saison en Elite One, le gardien de Stade Renard est récompensé de ses efforts. Tous ceux qui ont assisté à ces derniers matchs dans la cage de l’équipe de Melong n’ont pas été surpris par la présélection de l’ancien gardien Dragon de Yaoundé. Au moment où le sélectionneur dévoilait hier sa liste Yannick Epane réalisait des arrêts décisifs et des parades réflexes face à la Panthère sportive du Ndé lors de la 25e journée du championnat national. Formé à Foot Horizon de Nkongsamba vers la fin des années 2000, Epane Letizi rejoint les Astres FC de douala où il passe près de 6 ans avant de signer à Dragon de Yaoundé pour une saison.

Fabrice Ngah (Raja Casablanca)
Dans son couloir gauche, l’essuie-glace du Raja de Casablanca enchaine une deuxième saison pleine et une progression constante. Vendredi dernier, il a encore mis tout le monde d’accord lors du quart de finale qui opposait son équipe au TP Mazembe (2-0). Appelé en sélection pour la première fois le 25 mars 2018 par Alexandre Belinga à l’occasion du match amical contre le Koweït, l’ancien défenseur de l’UMS et de Difaâ Hassani d’El Jadida n’avait plus reçu de convocation.

Par Pape Cardin

Similar Posts:

    None Found

Vues : 149

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
19 ⁄ 1 =