Entretien Exclusif – Aboubakar Alim Konaté : “Nous travaillons pour les clubs et pour le football”

Dans un entretien exclusif, Aboubakar Alim Konaté, le président du comité technique transitoire jette un regard sur le déroulement des trois premières journées du championnat Elite One. Le premier vice-président de la fédération camerounaise de football éclaircit également l’affaire de pelouse non tracée et de panneaux de changement qui défraie la chronique.

Quelle appréciation faites-vous du déroulement des trois premières journées du championnat ?

Je suis personnellement assez satisfait du déroulement de la compétition. Évidemment, il y a des domaines qui méritent amélioration. Mais les matches se jouent, l’arbitrage ne fait pas polémique, la programmation est respectée, le jeu développé par certaines équipes est de qualité, le public revient assister aux top matches et la journée de lancement à Yaoundé a été un grand succès populaire. Des innovations comme le match de football féminin en lever de rideau et le match Elite one disputé en nocturne ont connu une bonne adhésion du public. Nous devons cependant, continuer à trouver des solutions pour les stades en relation avec les pouvoirs publics car beaucoup sont indisponibles parce qu’ en travaux ou en cours de réception dans le cadre des grandes compétitions de 2020 et 2021.

Cependant, beaucoup de plaintes sont orchestrées de part et d’autre notamment à Loum où les matchs se jouent sur une pelouse non tracée et avec des panneaux de changement en carton. Etes-vous au courant de cette situation ?

Nous avons hérité dans l’urgence de l’organisation des championnats professionnels. Alors oui, il y a des imperfections qui ne sont pas de nature à remettre en cause la qualité de l’organisation. Quand il le faut, nous prenons les mesures correctives. À Loum, le stade a été tracé, mais il à plu. Le coordonateur général du match qui aurait dû faire retracer le terrain après la pluie ne l’a pas fait, il a été écarté la journée suivante. Les tableaux de remplacement sont désormais disponibles dans tous les stades. La critique constructive nous permet d’avancer. De manière générale, tous les observateurs qui militent pour le football et non pour un camp, se félicitent du déroulement du championnat. Notre baromètre à nous, c’est les clubs et l’opinion publique, et les retours que nous avons sont encourageants.

Comment entrevoyez-vous la suite ?

Avec sérénité. Nous travaillons pour les clubs et pour le football. Leur adhésion au programme de redressement en cours nous autorise en envisager la suite avec optimisme.

Quel est votre mot de fin ?

Quand il y a des anicroches , c est normal que vous critiquiez, mais je pense que pour mieux construire notre football de demain, ce serait aussi bien que vous vous rapprochiez de nos services d’organisation du championnat afin que nous puissions vous donner notre analyse et réflexion sur les différentes situations ou difficultés rencontrées sur le terrain afin qu’ensemble, nous bâtissions un championnat optimum. je suis un homme ouvert et je n’éluderai aucune question constructive pour un football de demain meilleur.

Par la rédaction

Similar Posts:

    None Found

Vues : 432

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
19 + 27 =


Connections

FACEBOOK