ELITE ONE : CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA 19E JOURNÉE

Coton sport qui piétine, Stade Renard qui se réveille, Union qui enchaine, Canon qui rechute, UMS qui se reprend… Voici notre bilan de la 19e journée du championnat national Elite One.

Coton sport ne sait plus voyager

Accroché lors de la 18e journée par Feutcheu FC, Coton sport n’a pu faire ce dimanche qu’un nul (0-0) sur la pelouse de Yong sport. En quête de résultat après leur déroute 1-4 mercredi dernier à Melong, les académiciens ont su tenir tête au leader du championnat, en jouant haut. Leurs efforts ont finalement été récompensés par un point sur lequel ils ne peuvent cracher en ces temps difficiles. L’unité de ce match nul est tout aussi importante pour les hommes de Ndoumbe Bosso qui gardent 4 points d’avance sur leur poursuivant PWD qui a été lui aussi tenu en échec par la Panthère sportive du Ndé 1-1.

Union quitte la zone rouge

Encanaillée dans la zone des relégables depuis plusieurs semaines, l’Union sportive de Douala a libéré les lieux. C’est la conséquence de sa victoire 1-0 face au TKC. C’est aussi le fruit du renfort opéré par les nassara gamakai et ce d’autant que c’est leur nouvelle recrue Happi Noumbissi qui leur a donné la victoire ce dimanche contre les kalara boy’s. Loic Feudjou et Gérard Bakindé, les autres recrues ont aussi bien tenu leur rang.

Le réveil Stade de Renard  

On avait laissé Stade Renard sur un brillant succès 4-1 face à YOSA mercredi dernier, on l’a retrouvé hier sur la pelouse de Canon. Etincelants presque dans tous les secteurs de jeu, les hommes de Bertin Ebwelle ont replongé le kpa kum dans la crise. Ce succès permet à l’équipe de Melong de passer à la 9e place avec 25 points. Ca va vraiment vite dans un championnat où une victoire équivaut à trois points.

Eding sport s’enfonce

Elle s’éloigne de plus en plus l’époque où Eding sport occupait le devant de la scène. Méconnaissable depuis la saison dernière, l’équipe du président Saint-Fabien Mvogo fait peine à voir. En déplacement à l’Ouest, la formation de la Lékié a cru que le vent pouvait tourner favorablement pour elle afin de l’aider à redresser sa situation sportive. Mais elle est tombée sur une belle équipe de Fovu qui l’a fouetté sans pitié 2-0. Du coup, Eding sport fait désormais partie des relégables.

Par Pape Cardin

 

Similar Posts:

    None Found

Hits: 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 + 9 =


Connections

FACEBOOK