E-SPORT : LA 5E EDITION DU SHABA GAMES REND SA COPIE

Le rideau est tombé mercredi sur la 5e édition du Shaba Games. Après deux jours de compétition, Ayebe Pierre alias “le Prince” aura été plus fort que ses concurrents dans la catégorie PES 21. “C’était ma première participation, et cela s’est très bien passé pour moi. Je souhaite que le e-game se développe d’avantage au Cameroun. Mon rêve est d’être professionnel pour montrer qu’il n’y a pas de petit métier. Mon rêve est de pouvoir être un jour champion du monde.” A t’il confié.

Dans la catégorie FIFA pro 21, c’est Lionel Tagne alias “Messi” qui soulève le trophée mis en jeu. “La compétition s’est bien déroulée, le niveau était au rendez-vous, et je suis très heureux d’avoir remporter cette 5e édition. J’espère pouvoir être à la hauteur de représenter le Cameroun et remporter d’autres compétitions.” Le Street figther était également en compétition, et c’est sans surprise que “Godo” de son vrai nom Nlend Moïse, qui s’est montré plus fort. “C’était une superbe compétition et c’est toujours un plaisir de remporter. Je me projette désormais sur l’équipe nationale car les jeux olympiques approchent et il faudra vraiment bien se préparer. J’ambitionne une carrière professionnelle dans ce métier. C’est très important pour moi.

Cette 5e édition du Shaba Games a comblé les attentes grâce au professionnalisme de son promoteur Arafat Ekounga qui n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction. “le bilan est au-delà des attentes. Je suis très satisfait, on a dû limiter les inscriptions à 500 au regard de l’affluence, et prolonger le tournoi de deux jours au lieu d’un comme par le passé. Les vainqueurs seront présentés en Janvier pour intégrer l’écurie Shaba games et constitueront l’équipe nationale pour représenter le Cameroun aux compétitions internationales. Un tournoi est prévu en Mars 2021 et un autre tournoi international ici même au Cameroun en décembre prochain, ceci pour les préparer aux jeux olympiques.

Après le succès de cette 5e édition qui a connu une effervescence particulière de par le boom de participation, le rendez-vous est pris pour la 6e édition avec encore plus d’innovation. Les trois vainqueurs de cette édition qui font désormais partie de l’écurie Shaba Games arboreront les couleurs nationales pour les compétitions internationales, avec en vue les prochains jeux olympiques.

Par Sylvain KWAMBI 

Similar Posts:

    None Found

Vues : 215

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
12 − 9 =