Press-Sport | N°1 des sites d'actualités sportives au Cameroun.

DÉCÈS PATRICK EKENG : UNE AMENDE DE 200.000 EUROS VIENT DE TOMBER

TOPSHOT - Cameroonian international Patrick Ekeng is lifted from the pitch to be transported at hospital after he collapsed during football match between Dinamo Bucharest and Viitorul Constanta in Bucharest on May 6, 2016. Ekeng has been rushed to hospital after collapsing during a match with his Romanian club Dinamo Bucharest, local media reported on Friday. The 26-year-old midfielder collapsed on the pitch just seven minutes after coming on as a substitute without any contact with another player during the league game against Viitorul Constanta. / AFP / alexandru dobre (Photo credit should read ALEXANDRU DOBRE/AFP via Getty Images)

Un tribunal roumain a infligé une peine d’un an et demi de prison avec sursis à un médecin urgentiste pour négligence avant le décès du milieu de terrain camerounais du Dinamo Bucarest, Patrick Ekeng, en mai 2016.

Ekeng s’était effondré sur le terrain après avoir subi une crise cardiaque peu de temps après être en jeu en deuxième mi-temps lors d’un match de championnat et a été déclaré mort deux heures plus tard. Elena Duta, la spécialiste médicale de l’ambulance qui a emmené Ekeng à l’hôpital, a été accusée en juin 2016 d’inaction injustifiée par la justice roumaine qui a déclaré qu’elle n’avait pas fait ce qu’il fallait  pour réanimer le joueur. Duta a également été condamnée à payer 200 000 euros (227 000 $) de dommages et intérêts et condamnée à 60 jours de travaux d’intérêt général, a indiqué jeudi le tribunal dans un communiqué.

Après la mort du milieu camerounais, La Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels, la FIFPro avait décrié la qualité des premiers soins dont bénéficient les footballeurs en Roumanie. Dix-huit fois champions de Roumanie, le Dinamo a retiré le maillot numéro 14 en signe de respect pour Ekeng.

Similar Posts:

Exit mobile version