CRISE FECAFOOT – LFPC : ENTRETIEN MUSCLÉ AVEC LE PATRIARCHE YENE LAURENT

Le patriarche Justin Laurent Yene n’est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche. Alors que le football Camerounais est secoué par une crise sans précédent, le PCA de la société Canon Sportif de Yaoundé monte au créneau et exige un grand de botte à la fourmilière. Entretien musclé.

Quelle est l’actualité du Canon sportif de Yaoundé ? 

 En ma qualité de Président du Conseil d’Administration de la Société à Objet Sportif CANON SPORTIF DE YAOUNDÉ KPAKUM MEKOK ME NGONDA YA ONGOLA Y’EWONDO SAOS, je vous remercie de l’opportunité que vous m’offrez de parler du CANON SPORTIF DE YAOUNDE. Le  19 juin 2014, le Juge des référés du Tribunal de Première Instance de Yaoundé Ekounou avait rendu l’ordonnance n°231 donnant gain cause à la Société CANON Sportif de Yaoundé SAOS relativement au litige qui l’opposait à l’Association CANON Sportif de Yaoundé. Ladite ordonnance avait été confirmée par l’arrêt n°137/DE rendu le 07 août 2015 par la Cour d’Appel du Centre.

En effet, cette décision du juge des référé interdit au Représentant Légal de l’Association Sportive Canon Sportif de Yaoundé d’agir au nom et pour le compte de la Société CANON SPORTIF DE YAOUNDÉ KPA-KUM MEKOK ME NGONDA Y’ONGOLA EWONDO SAOS dont je suis le PCA. Le 27 février 2020, la copie de la Grosse de l’arrêt n°137/DE a été signifiée à l’association CANON Sportif de Yaoundé et le 05 mars 2020, ledit arrêt a été transmis à la FECAFOOT et au Comité Technique Transitoire. Le 22 septembre 2020, la décision a été notifiée à la Ligue de Football Professionnel du Cameroun. Ainsi, toutes les instances faitières en charge du football Camerounais ont reçu copie de la décision interdisant à l’Association Sportive d’agir au nom et pour le compte de la Société.

J’aimerais rappeler ici que la société CANON Sportif de Yaoundé SAOS a été reconnu par la LFPC suivant attestation comme étant la seule société inscrite au Registre de Commerce et du Credit Mobilier conformément au Droit OHADA et droit Camerounais. Les pseudos sociétés créées par l’association Canon Sportif ont toutes été radiées le 23 février 2017 et le 01er  mars 2017 à la demande de la Ligue Football Professionnel le Tribunal de Première Instance de Yaoundé Ekounou a homologué la radiation de toutes des sociétés fictives créées par l’Association. Malgré tout cela, les actes frauduleux contre la Société CANON prospèrent depuis des années. Toute chose ayant pour objet de maintenir le K.O au sein du CANON. Les fossoyeurs du football Camerounais savent effectivement que si le CANON vit, le football Camerounais renaîtra de ses cendres, parole de PATRIARCHE.

Comment vivez-vous le conflit qui oppose la FECAFOOT à la LFPC ?

Le général Pierre SEMENGUE a toujours été un amoureux et un grand acteur du football qu’on ne présente pas. Cet homme hors pair est sorti de la prestigieuse école Saint Cyr. Rentré au Cameroun, il a toujours servi avec fidélité son pays. Un modèle et un exemple à suivre, qu’on devrait enseigner dans les écoles militaires en Afrique au Moyen Orient et en Europe de l’ouest. Savez-vous que tous les promotionnaires du Général SEMENGUE rentré chez eux en Afrique ont fait des coups ? Les Américains le classe comme 3ème général dans le monde entier. « You Can check the facts ». Pardonnez-moi, le Général aurait pu faire comme ailleurs le 06 avril. On n’a jamais parlé du 07avril parce qu’il est le seul au monde à avoir maîtrisé une telle situation en moins de 24 h. Un homme de cet acabit que les autres envies est resté attaché au Droit dans le conflit qui oppose la FECAFOOT à la LFPC. C’est la raison pour laquelle je pense qu’il a gagné au TAS. Les  décisions du TAS sont au-dessus de la FIFA, elles s’exécutent d’office. Le Cameroun a ratifié et signé les accords internationaux en matière de football. Il est tenu de se plier aux sentences rendues par le TAS. La FECAFOOT semble être un État dans un État.  Y a-t-il d’autres motivations à ne pas exécuter à la lettre la sentence du TAS? Seule la Fédération, ses partenaires occultes s’ils y’en a et DIEU le savent. Je suis dégoûté par ces actes de défiances de la FECAFOOT à l’égard du peuple Camerounais.

Quelle mesure doit-on prendre pour sortir définitivement le football camerounais de la longue crise dans laquelle il est enfoui depuis plus d’une décennie ?

Il faudra donner un grand coup de botte à la fourmilière et donner le football à ceux qui recherchent un intérêt sportif et non politique point à la ligne. Que L’ ÉTERNEL DIEU bénisse le Chef de l’État, son Gouvernement et tout le Cameroun au nom de Jésus- Christ.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 ⁄ 8 =


Connections

FACEBOOK