COVID : L’UEFA PREND D’IMPORTANTES DÉCISIONS

Ce jeudi 23 avril, était un jour important pour le football européen. En effet, le Comité Exécutif de l’UEFA s’est réuni afin de prendre des décisions importantes concernant la suite de la saison. Voici les principales décisions prises par l’instance.

Jour J. Ce jeudi 23 avril était un jour très attendu par les fédérations comme par les clubs européens. En effet, c’est aujourd’hui que le Comité Exécutif de l’UEFA devait se réunir par vidéoconférence. L’instance dirigeante du football européen avait expliqué cela la semaine dernière dans un communiqué de presse publié sur son site officiel. «Une séance d’information pour les associations membres aura lieu le 21 avril. Le Comité exécutif de l’UEFA se réunira par vidéoconférence jeudi 23 avril pour faire le point sur la situation et discuter des derniers développements concernant l’impact de la pandémie de coronavirus sur le football européen. Cette séance fera suite à une séance d’information à l’intention des secrétaires généraux des 55 associations membres de l’UEFA, qui aura lieu le mardi 21 avril. Ces séances examineront les développements qui concernent les compétitions nationales et les compétitions européennes. De plus amples informations seront communiquées, si nécessaire, après la séance du Comité exécutif.»

Un rendez-vous très important et capital lors duquel le Comité Exécutif de l’UEFA devait notamment dresser un état des lieux suite à l’épidémie de Covid-19 et exposer ses choix concernant la suite des événements lors de cet exercice 2019-2020. Parmi les décisions attendues, il y avait celles concernant la poursuite ou non de la Ligue des Champions et l’Europa League, ainsi que la façon de déterminer quelles équipes seront qualifiées pour la prochaine édition. Alors que les championnats belges, néerlandais et écossais n’iront pas à leur terme, l’UEFA a rappelé que la priorité devait être de terminer les ligues nationales.

« L’UEFA exhorte les associations et les ligues nationales à explorer toutes les options possibles pour jouer toutes les compétitions nationales de haut niveau donnant accès aux compétitions interclubs de l’UEFA jusqu’à leur conclusion naturelle. Cependant, l’UEFA souligne que la santé des joueurs, des spectateurs et de tous les acteurs du football ainsi que du grand public doit rester la principale préoccupation à l’heure actuelle. Le scénario idéal, si la situation pandémique le permet, est de terminer les compétitions nationales actuellement suspendues, permettant aux clubs de football de se qualifier pour les compétitions interclubs de l’UEFA sur la base du mérite sportif dans leur format d’origine. Si ce résultat n’était pas possible, en particulier en raison de problèmes de calendrier, il serait préférable que les compétitions nationales suspendues recommencent avec un format différent de manière à faciliter encore la qualification des clubs sur la base du mérite sportif. »

L’UEFA laisse les instances nationales décider des qualifiés pour la saison prochaine

Cependant, l’instance est bien obligée de travailler sur l’hypothèse où les plus grands championnats européens ne pouvaient pas aller à leur terme. Quid du choix des équipes qualifiées pour la prochaine compétition ? L’UEFA a répondu en instaurant des critères impératifs devant justifier le bien-fondé de l’arrêt d’un championnat. « Tout en faisant de leur mieux pour terminer les compétitions nationales, les associations et / ou ligues nationales peuvent avoir des raisons légitimes de mettre fin prématurément à leurs compétitions nationales, en particulier dans les cas suivants:

• existence d’un arrêté officiel interdisant les manifestations sportives afin que les compétitions nationales ne puissent être terminées avant une date qui permettrait de terminer la saison en cours en temps utile avant le début de la prochaine saison.

• des problèmes économiques insurmontables qui rendent impossible la fin de la saison car cela mettrait en danger la stabilité financière à long terme de la compétition nationale et / ou des clubs.»

Si un pays décidait de l’arrêt de son championnat sans remplir ces conditions, l’UEFA se réserverait le droit de refuser l’accès aux compétitions européennes ! Par contre, si l’arrêt du championnat colle aux critères mentionnés, alors l’UEFA souhaite que les équipes qualifiées le soient en fonction du mérite sportif, à savoir le classement tel qu’il serait arrêté. Elle laisserait chaque ligue choisir, en toute transparence, de sa sélection. « Si une compétition nationale est interrompue prématurément pour des raisons légitimes conformément aux conditions ci-dessus, l’UEFA exigerait de l’Association nationale concernée qu’elle sélectionne les clubs pour les compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21 en fonction du mérite sportif des compétitions nationales 2019/20:

• la procédure de sélection des clubs devrait être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires. Les associations et ligues nationales devraient autrement avoir la possibilité de décider des positions finales dans leurs compétitions nationales, compte tenu des circonstances spécifiques de chaque compétition;

• la détermination finale des places éligibles pour les compétitions interclubs de l’UEFA doit être confirmée par les instances compétentes au niveau national.» Au cas où l’UEFA n’était pas satisfait des conditions d’attribution des places européennes, elle pourrait refuser l’admission des clubs. Cela donne probablement déjà des maux de tête à la LFP !

Similar Posts:

    None Found

Vues : 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
3 + 2 =