CLEMENT ARROGA : « LES PORTES DE LA SÉLECTION SONT ENCORE OUVERTES »

Le sélectionneur des Lions A’ Clément Arroga tire les leçons des deux matchs amicaux joués en terre congolaise et se projette.

Quelles leçons tirez-vous de ces deux matchs amicaux ?

Le bilan est satisfaisant, je suis conscient qu’il y a encore beaucoup de choses à faire. Là, nous repartons sur Yaoundé et il y a des décisions importantes à prendre par rapport aux joueurs qui vont intégrer et ceux qui vont sortir parce que là il n’y a plus assez de temps. Nous allons continuer à rechercher des joueurs qui peuvent apporter quelque chose dans cette sélection.

Mais les deux matchs que vous avez joués au Congo vous ont donné beaucoup de certitudes n’est-ce pas ?

C’est rassurant dans le sens où nous ne prenons pas assez de but et c’est important de garder ses buts vierges. Notre modèle de jeu est essentiellement axé sur la possession de balle, le pressing haut, la création d’actions sur les côtés. Nous continuons vraiment à bâtir une équipe solide.

Au vu de la performance de votre équipe au Congo,  on sent le besoin d’un buteur n’est-ce pas ?

Effectivement, nous sommes à la recherche d’un tueur, nous avons besoin de joueurs capables de faire la différence au niveau de l’attaque. Nous allons mettre un accent sur cet aspect.

Peut-on déjà avoir une idée ne serait-ce que approximative de votre liste ?

Les portes restent ouvertes jusqu’à la dernière minute car on ne sait jamais. Un joueur peut se montrer déterminant à la dernière minute. On reste en observation et en attente, la porte de la sélection reste encore ouverte à tous les joueurs Camerounais.

Que pensez-vous du match de lundi contre le Rwanda ?

Je sais que ce match sera très enlevé, ce sera un très beau match. J’ose croire que mes joueurs donneront tout pour remporter la partie.

Qu’est ce que vous aller rechercher dans ce match ?

Dans ce match,  je recherche les meilleurs en terme de qualité, en terme de résultats. C’est ce que nous sommes en train de rechercher depuis car il faut déjà qu’on inculque l’esprit de la compétition.

Par Sylvain KWAMBI

Similar Posts:

    None Found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
27 − 15 =


publicité
Connections

FACEBOOK