CHAN 2021 – ACCREDITATION : JOURNALISTES ET VOLONTAIRES SOUFFRENT LE MARTYR

Le CHAN 2021 débute mal pour les journalistes. La faute aux accréditations qui sont devenues une denrée rare. L’obtention du sésame est un véritable parcours du combattant à la Maison du Combattant de Bonanjo, où est logé le centre d’accréditation. Pour contenir la colère des journalistes qui font le pied de grue pendant des heures en vain, on a dû mobiliser les forces de l’ordre.

L’autre difficulté est la quantité très insuffisante des box d’accréditation (08) qui avec la surcharge, bug à tout moment. Rappelons que la ville de Douala abrite deux poules, pour un peu plus de 900 volontaires auxquels il faut ajouter plusieurs de nombreuses commissions et les médias. Au moment où la compétition commence, 80% des volontaires et autres responsables des stades et de commissions, en plus des hommes de médias, sont toujours en attente et la situation qui ne cesse de s’enliser.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 117

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
22 − 13 =


Connections

FACEBOOK