CHAMPIONNAT D1 (FF) : UNE COMPÉTITION PLOMBÉE

Rendu à peine à la 2e journée, le championnat national de première division de football féminin est miné par de nombreux problèmes. La grogne des présidents de clubs qui menacent de boycotter la compétition, les problèmes infrastructurels, la liste des entraves est longue. 

La 2e journée du championnat national de première division de football féminin qui s’est disputée ce weekend a été marqué par quelques faits divers. Les filles de Caïman et les amazones de FAP se rendaient au stade annexe de Bepanda pour s’affronter ont été bloquées et chassées à cause de l’incompétence de la ligue de football féminin qui n’a pris aucune disposition en amont avec la direction de l’infrastructure. Pour des raisons évidentes, le stade a donc fermé ses portes et finalement, ce choc de la 2e journée s’est déroulée sur un terrain vague à Bonamoussadi aux dépens des caimantoises qui ont perdu 0-2. A ce rythme approximatif, il y a fort à parier que ce championnat ne sera pas un long fleuve tranquille et ce d’autant qu’il faut ajouter à ces couacs qui s’empilent depuis le coup d’envoi la grogne des clubs qui brandissent l’arme du boycott. La pomme de discorde est le contrat mystérieux qui lie la Fécafoot à Guinness.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 623

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
28 ⁄ 7 =


FACEBOOK
Connections