CHAMPIONNAT CAMEROUNAIS : IL DEMEURE IMBATTABLE

Les saisons de football se suivent et se ressemblent au Cameroun où les meilleurs buteurs du championnat local ne parviennent plus à atteindre la barre de 20 buts. La saison 2020 arrêtée à mi-chemin en raison du coronavirus a prolongé la série. Auteur de 10 buts seulement après une vingtaine de journées de championnat, Léon Boyomo a été sacré meilleur buteur. L’attaquant de PWD de Bamenda est à 13 longueurs de Dorge Rostand Kouemaha, meilleur soulier d’or du championnat camerounais depuis 2004 avec 24 réalisations.

Dans ce contexte où le championnat camerounais connait de plus en plus une carence chronique de buteurs souvenons-nous d’un attaquant qui a marqué les pelouses camerounaises de ses empreintes. Pourtant rien ne le prédestinait à devenir un excellent attaquant. En effet, ses premières passions furent le volley-ball et le handball. Mais poussé vers le football par son entourage, Kouemaha s’inscrit pour la première fois dans un club de football à l’âge de 18 ans. Son père, Ngaloi Boniface, était lui aussi footballeur professionnel. Dorge commence sa carrière en division 2 camerounaise, il joue alors au poste de libero ou d’arrière droit. Après l’exclusion de l’attaquant de l’équipe, il est positionné en attaque et marque directement deux buts. Il ne quittera plus jamais ce poste. Après un an en division 2 à Bandja FC, il passe en division 1 au Victoria United avec lequel il devient meilleur buteur en 2004 avec 24 réalisations. Après deux saisons, il quitte le Cameroun pour la Grèce. Au Aris Thessaloniki, Kouemaha joue peu et n’est pas payé. Il décide donc après trois mois de retourner au Cameroun pour entretenir sa condition. Il tente ensuite sa chance en Hongrie au FC Tatabanya puis à Debrecen. En 2008, il part en division 2 allemande, au MSV Duisburg. Il inscrit 14 buts lors de sa première saison et il signe la saison suivante en Belge au FC Bruges. Après être prêté durant la saison 2011-2012 à Kaiserslautern , il est de nouveau prêté la saison suivante à l’Entracht Francfort.

Mais sa carrière en sélection fut brève. A part sa convocation en octobre 2008 par Otto Pfister pour affronter l’île Maurice et le match amical qu’il joue en mars 2010 contre l’Italie, le natif de Loum ne compte pas d’autres invitations

Similar Posts:

    None Found

Vues : 699

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
5 + 28 =