BAYERN MUNICH : QUE APPORTE CHOUPO-MOTING ?

Parti du Paris Saint-Germain l’été dernier, Eric-Maxim Choupo-Moting a signé librement au Bayern Munich. Quelques mois plus tard, l’attaquant camerounais retrouve ses anciens coéquipiers. Toujours remplaçant, il engrange quand même beaucoup de temps de jeu et apporte plutôt satisfaction dans ce rôle.

On se souviendra d’Eric Maxim Choupo-Moting pour son but décisif en quart de finale de Ligue des Champions l’été dernier face à l’Atalanta. Un but précieux puisqu’il a permis au Paris Saint-Germain de s’imposer 2-1 dans les dernières secondes du match. Quelques jours plus tard, le PSG s’inclinait en finale contre le Bayern Munich (1-0). Eric Maxim Choupo-Moting s’est retrouvé libre juste après cette rencontre et se devait de trouver un autre point de chute. Finalement, le Camerounais a justement rejoint le Bayern Munich avec qui il s’est engagé un an. Un choix étonnant même si notre confrère de Fussball Transfers Dominik Schneider estime que sa venue se voulait cohérente : «il était tout à fait logique de trouver un joueur qui prend le rôle derrière Lewandowski. Je pense que sa polyvalence a également été une raison de le signer. Cela offre l’opportunité de donner du repos à Lewandowski et Müller.»

De plus, sa connaissance de la Bundesliga était un atout puisqu’il avait joué à Hambourg, Mayence et Schalke 04. Souvent décrit en Allemagne comme un joueur de milieu de tableau avant son arrivée au Paris Saint-Germain, l’attaquant de 32 ans s’est facilement acclimaté à son rôle de doublure. Mieux, il est un élément important dans le vestiaire : «il s’entend bien avec tous les joueurs. C’est un gros plus pour lui. C’est une figure populaire dans le vestiaire et il est en partie responsable de la bonne ambiance.» Comme un poisson dans l’eau, il a déjà pris part à 24 rencontres cette saison et a su permettre à Robert Lewandowski et Thomas Müller de souffler un peu. Il a même pris la place de ce dernier quand celui-ci était absent lors du mois de février.

Titulaire contre Paris ?
Auteur de 5 buts et d’une passe décisive sous le maillot du Bayern Munich, Eric Maxim Choupo-Moting est dans le même tempo que la saison dernière avec le Paris Saint-Germain. Pour Dominik Schneider, Eric Maxim Choupo-Moting ne brille pas particulièrement mais il répond à ce qu’on attend de lui tout simplement : «c’est difficile de répondre. Normalement, il est très facile de marquer des buts en tant qu’attaquant au Bayern Munich. Même en tant que remplaçant. Mais si vous n’avez pas de rythme, cela peut beaucoup vous ralentir. Dans ses clubs précédents, il marquait rarement beaucoup de buts. C’est pourquoi je pense que ses statistiques sont tout à fait correctes». S’il ne représente pas une alternative totalement fiable, Eric Maxim Choupo-Moting a su marquer en Ligue des Champions (2 buts) et n’a pas semblé totalement perdu sur le terrain. Ainsi, la possibilité qu’il débute le quart de finale aller de Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain a pris de l’importance depuis la blessure de Robert Lewandowski.

Titulaire en pointe lors de la victoire contre le RB Leipzig (0-1), il a livré une prestation intéressante notamment dans les efforts. «Robert est un joueur important. Nous devons faire face à la situation et nous avons des joueurs qui peuvent jouer dans cette position. C’est un défi pour nous tous. Il est toujours difficile de dire avec des détails quand le joueur sera de retour d’une blessure. Choupo a montré ses qualités et est définitivement une option. Je ne révélerai pas comment nous allons nous aligner maintenant» avait notamment expliqué son coach Hans-Dieter Flick après le match. «Je pense qu’il y a trois possibilités. Thomas Müller pourrait jouer au centre de l’attaque. Cela n’a pas si bien fonctionné par le passé. Serge Gnabry a également joué comme ça, mais c’est plutôt un “faux neuf”. Il a également joué à ce poste en équipe nationale contre la Roumanie il y a quelques jours. Je pense que ce sera une course au coude à coude entre Choupo-Moting et Gnabry. Choupo-Moting ne changerait pas beaucoup le système, Gnabry changerait la statique du jeu (il y aurait plus de permutations dans le système offensif ndlr)» nous explique Dominik Schneider. Fidèle à lui-même et en confiance au Bayern Munich, Eric Maxim Choupo-Moting aura sûrement l’idée de jouer un mauvais tour à son ancienne équipe.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 37

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
23 − 17 =


FACEBOOK
Connections