BASKETBALL AFRICA LEAGUE : QUALIFICATION DE FAP POUR LA SAISON RÉGULIÈRE !

FAP du Cameroun et le GSP d’Algérie sont les derniers clubs qualifiés pour la Saison Régulière de la première édition de la Basketball Africa League.

Ce samedi, lors de la première demi-finale de la Division Ouest des éliminatoires de la BAL à Yaoundé, FAP a dû se surpasser pour battre Abidjan Basketball Club de Côte d’Ivoire 77-64 lors de la deuxième demi-finale de la journée, pour rejoindre le GSP dans la Saison Régulière. Avec une avance de 33-26 à la mi-temps, FAP s’est vite rendu compte qu’il ne pouvait pas permettre aux Ivoiriens de provoquer ce qui aurait pu être un résultat choquant. C’est pourquoi, Jordan Rezendes et Engelbert Beleck ont pris les choses en main avec des tirs bien précis qui envoient leur club dans la compétition d’élite.

Rezendes a terminé avec 15 points tout comme Beleck qui est sorti du banc tandis que Stéphane Konate (ABC) a terminé meilleur marqueur avec 20 points. “Se qualifier pour la Basketball Africa League est une chose incroyable. C’est une excellente occasion qui permet de poursuivre notre chemin. Cela incitera beaucoup plus de joueurs locaux à travailler dur pour progresser. Le tournoi va certainement changer la donne dans le basketball camerounais “, a déclaré Etienne Tametong de FAP, qui a inscrit 12 points.


Quant aux Algériens, ils ont surclassé l’AS Police du Mali 76-61. Les internationaux algériens Nadjem Eddine Belkacemi – qui a converti sept tirs à trois points sur dix tentatives – et Mohamed Touati, qui a terminé avec 17 rebonds (le record du match), ont cumulé 40 points. Même si Ibrahima Cherif Haidara, Malcolm White et Timothy Steed ont tenté de maintenir l’AS Police à flot, le GSP n’a jamais vraiment laissé une chance aux Maliens. Les Nord-Africains ont non seulement fini avec un avantage sur les rebonds 63-48, mais ils ont également mieux fait tourner le ballon que l’AS Police, et il n’est donc pas été étonnant qu’ils n’aient jamais été menés.

L’ancien international algérien Soufiane Boulaya, qui est actuellement entraîneur-principal du GSP, a déclaré : “Notre objectif en venant à Yaoundé était de se qualifier pour la BAL. Nous sommes heureux d’avoir atteint cet objectif, mais ce n’est pas encore fini pour nous. Nous avons une finale importante demain et nous espérons donner encore plus de plaisir à nos fans.”

Le GSP et FAP rejoignent les autres qualifiés à savoir l’Angola (Petro de Luanda), l’Égypte (Zamalek), le Maroc (AS Sale), le Nigéria (Rivers Hoopers), le Sénégal (AS Douanes) et la Tunisie (Union Sportive Monastirienne).

La direction de la BAL a annoncé que Le Caire (Égypte), Dakar (Sénégal), Lagos (Nigéria), Luanda (Angola), Rabat (Maroc) et Monastir ou Tunis (Tunisie) comme les villes hôtes de la Saison Régulière de la BAL, et Kigali (Rwanda) abritera le FINAL FOUR et la Finale de la BAL.

 

Similar Posts:

    None Found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

publicité
Connections

FACEBOOK