ANICET MBARGA : “ÊTRE CHAMPION, UNE PRÉOCCUPATION MAJEURE”

Dans la sérénité, Astres de Douala poursuit sa préparation au stade Camrail sous la houlette de son entraîneur Anicet Foé Mbarga dont le contrat a été prolongé logiquement après la montée du club en première division. Exercices physiques taillés sur mesure, grosses séances tactiques, les brésiliens de Bépanda travaillent intensément pour atteindre leurs objectifs dont le titre de champion : objectif avoué par son patron technique dans un entretien.
Quel est le point de la préparation des Astres de Douala en vue de la saison prochaine ?
Nous achevons la cinquième semaine de notre préparation. Dieu merci, l’administration nous a permis de commencer cette préparation dans les meilleures conditions et nous la poursuivons sans anicroche, sans éclat de voix, tout en attendant le début du championnat. Malgré l’incertitude du début du championnat, il y a toujours une situation palliative. Rendu à cette étape, la quintessence de cette cinquième semaine va consister à jouer les matchs amicaux et le tournoi Bepanda infos tombe à point pour nous permettre de mettre les joueurs en situation, dans l’attente du début du championnat.
Avez-vous étoffé votre effectif ?
Nous avons fait le bilan de la saison dernière sur les postes où nous avons été défaillants et il faut également noter que la saison dernière c’était la deuxième division. Cette année, c’est la première division et donc un cran au dessus. Il était important de renforcer avec des noms bien connus de notre championnat. Certains sont en équipe nationale et d’autres sont en train de travailler ici. Rendez vous lors du contrôle des licences.
Quelle est votre ambition pour cette saison ?
La nouvelle ambition pour une équipe qui vient d’accéder en première division, c’est d’abord de prendre les repères. Nous avions plus ou moins maîtrisé la deuxième division, nous arrivons dans une division que nous ne connaissons pas, avec des cadors tels que Coton, Colombe, PWD le champion à qui nous devons beaucoup de respect. La vérité d’un jour n’étant pas celle d’un autre, nous allons jouer ce championnat dans la perspective d’éviter les turpitudes des années antérieures et ce qui viendra par la suite sera assimilé à un bonus.
N’est-ce pas modeste de parler de maintien ?
Face à des équipes comme Union qui font peur, Eding qui a déjà eu à remporter le titre, des équipes renforcées comme Apejes, nous aux Astres, nous n’avons jamais été champions depuis la création du club et ça reste une préoccupation majeure du Président Dieudonné Kamdem qui essaie de mettre du sien. Nous faisons ce qui est de notre ressort et je crois que Dieu voulant, si ça arrive, nous n’allons pas cracher dessus.
Les conditions sont-elles réunies pour une préparation harmonieuse ?
Pour le moment, on ne se plaint pas. Depuis cinq semaines, nous travaillons, nous n’avons pas beaucoup de joueurs à l’infirmerie, la seule incertitude pour nous ce n’est que la non programmation du début du championnat. Ne sachant pas à quel moment on va jouer, on est un peu obligés à certains moments de desserrer, à un autre on est contraint de recharger nos joueurs et à d’autres on peut jouer certains matchs amicaux comme ce fut le cas le week-end dernier contre Stade Renard que nous allons également affronter en championnat. Donc pour le moment on s’estime heureux, et Dieu merci, le tournoi Bepanda infos tombe à point nommé avec le match d’ouverture demain contre un adversaire coriace AS Fortuna en match d’ouverture.
Par Sylvain KWAMBI

Similar Posts:

    None Found

Vues : 199

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
28 + 16 =


Connections

FACEBOOK