10 STARS DE FOOTBALL QUI NE JOUENT PAS POUR LEUR PAYS NATAL

Plusieurs sélections peuvent s’en vouloir d’avoir vu des grands joueurs passer sous leurs yeux. Certains joueurs eux, ont tantôt fait le choix du sportif, mais nombreux sont ceux à avoir fait le choix du cœur au moment de choisir un pays à représenter. Quand fierté se mêle avec dévotion et dévouement. 

1. Erling Haaland (Angleterre)

Au centre des attentions ces derniers temps, Erling Haaland a explosé au plus haut niveau depuis le début de la saison. Faisant le bonheur de la Norvège depuis les sélections U15, le joueur de 19 ans aurait pu opter pour une autre équipe nationale, puisqu’il est né à Leeds en Angleterre, alors que son père, Alf Inge, écumait avec succès les pelouses de Premier League.

Une décision qui devrait faire rager les Three Lions, tant une attaque composée d’Erling Haaland, Jadon Sancho, Harry Kane et Raheem Sterling aurait pu faire trembler toutes les défenses du monde.

2. Gonzalo Higuaín (France)

C’est une histoire que tous les Français connaissent déjà très bien. Gonzalo Higuaín est né lorsque son père jouait à Brest. C’est donc en France que l’actuel attaquant de la Juventus a vu le jour. Pourtant, il n’a pas hésité une seule seconde au moment de choisir entre les Bleus et l’Argentine, le pays où il a par la suite grandi.

Désormais international à 75 reprises avec l’Albiceleste, l’ancien joueur du Real Madrid ou du SSC Naples a notamment participé à la finale de la Coupe du Monde 2014.

3. Hakim Ziyech (Pays-Bas)

On a attendu longtemps pour savoir avec quel pays évoluerait Hakim Ziyech. Né aux Pays-Bas et ayant connu ses premiers clubs dans son pays natal, le prodigieux milieu offensif a aussi évolué avec les équipes de jeunes des Oranjes. Pourtant convoqué avec les Pays-Bas en 2014, une blessure ne lui permettra pas de connaître sa première sélection.

Hésitant encore entre les Pays-Bas et le Maroc, il choisit finalement le pays de ses parents. Futur joueur de Chelsea, Hakim Ziyech évolue avec les Lions de l’Atlas depuis 2015 désormais.

4. Joël Matip (Allemagne)

Ayant passé le plus clair de son temps en Allemagne, Joël Matip est né du côté de Bochum. Il n’a pas beaucoup bougé puisque le défenseur central a été lancé au plus haut niveau par son club formateur de Schalke 04. Pourtant, ce n’est pas pour la Mannschaft qu’il va jouer.

Fils de l’ancien footballeur camerounais Jean Matip, le joueur va opter pour les Lions Indomptables. Faisant les beaux jours du Liverpool de Jürgen Klopp, le joueur de 28 ans compte 24 sélections pour le Cameroun.

5. Jorginho (Brésil)

Jorginho est l’un des éléments indispensables de cette nouvelle génération italienne. Avec Marco Verratti et Nicolò Barella, il compose le solide trident de l’entrejeu de la Squadra Azzurra. Mais c’est bien au Brésil que Jorginho est né en 1991.

Évoluant tout de même dans la Botte depuis 2007, le milieu de terrain obtient la nationalité italienne en 2012. Il attendra alors quatre ans pour connaître sa première sélection avec la Squadra Azzurra. Il ne lui en faudra pas plus pour que l’actuel milieu de Chelsea s’impose.

6. Kalidou Koulibaly (France)

Convoqué pour la Coupe du Monde U20 en 2011, Kalidou Koulibaly l’a disputé avec les Bleus. En effet, le défenseur central est né dans les Vosges, en France. Mais par la suite, la France a tardé à le convoquer en équipe première. Une situation qui l’a poussé à opter pour le Sénégal.

Jouant avec les Lions de la Terranga depuis 2015, Didier Deschamps l’avait quelque peu oublié avant l’Euro 2016. Le sélectionneur tricolore envisageait de la convoquer, alors qu’il brillait avec le SSC Napoli, sans savoir qu’il n’était plus éligible.

7. Pierre-Emerick Aubameyang (France)

Courtisé à l’aube du prochain mercato estival, Pierre-Emerick Aubameyang excelle au plus haut niveau avec Arsenal. Le natif de Laval a d’ailleurs passé la plupart de sa carrière dans l’Hexagone. Au sein de son pays natal, il a notamment joué pour l’ASSE, l‘AS Monaco ou le LOSC.

Sélectionné avec les espoirs tricolores, il ne jouera qu’un seul petit match. Finalement, il choisira de jouer pour le Gabon, la nationalité de son père. Avec 64 sélections, le joueur de 30 ans fait partie des grandes stars du football africain.

8. Riyad Mahrez (France)

S’il est né de parents algériens, Riyad Mahrez n’a pas hésité longtemps au moment de choisir sa nationalité sportive. Le talentueux ailier s’est rapidement imposé comme la star de l’Algérie. Vainqueur de la CAN 2019, le joueur de Manchester City a été l’un des grands artisans de ce succès.

Mais Riyad Mahrez aurait pu connaître un tout autre avenir international, puisque c’est à Sarcelles, en France, qu’il est né. Il a d’ailleurs longtemps joué dans l’Hexagone, avec le Havre notamment, avant de rejoindre la Premier League.

9. Sergej Milinkovic-Savic (Espagne)

Ayant grandi au sein de son pays natal espagnol, Sergej Milinkovic-Savic a rapidement été convoqué avec la Serbie. Lançant d’ailleurs sa carrière au plus haut niveau avec Vovjodina Novi Sad, il va rapidement partir pour le RC Genk, puis la Lazio Rome.

Avec le club italien, il va rapidement s’imposer comme l’un des joueurs les plus complets à son poste. International serbe à 15 reprises, le milieu de 25 ans est déjà promis à un très grand avenir.

10. Thiago Alcantará (Italie)

Thiago Alcantará aura eu le choix pour sa carrière internationale. Le milieu de terrain du Bayern Munich a la nationalité italienne, brésilienne et espagnole. Mais c’est en Italie qu’il a vu le jour à San Pietro Vernotico. Pourtant, il choisira rapidement l’Espagne.

Depuis les équipes de jeunes, le milieu de terrain joue pour la Roja. Désormais, il compte près de 36 sélections, avec l’Espagne.

Similar Posts:

    None Found

Vues : 6768

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
18 − 16 =


Connections

FACEBOOK