Zambie vs Cameroun (2-2) : les perdants et les gagnants

Lors du nul du Cameroun en Zambie (2-2), certains éléments de l’équipe nationale ont réussi à marquer des points. D’autres non. Faisons le point.

Les gagnants

Frantz Pangop : Entré en jeu après la mi-temps, l’attaquant de l’Union sportive de Douala a encore confirmé son potentiel. Il n’a pas marqué comme il l’a fait face à l’Algérie mais il s’est montré remuant et dangereux balle au pied.

Yaya Banana : Son association avec Ngadeu Ngadjui en défense centrale n’a pas généré le résultat escompté. Il a vécu une partie bien compliquée à Ndola mais son but salvateur à la 90e minute a essuyé toutes ses insuffisances.

Jean Charles Castelleto :  Si la défense du Cameroun a dégagé une certaine solidité à droite en deuxième mi-temps c’est grâce à son entrée. Le défenseur de Brest a su museler un Mulenga qui a fait voir de toutes les couleurs à Serge Leuko en première mi-temps.

Fabrice Olinga : Remplaçant au coup d’envoi, Fabrice Olinga a su se montrer important lorsque Bross lui a fait appel pour remplacer Clinton N’jié à la 67e minute. Sa vitesse et son sens de percussion ont donné beaucoup de tournis à la défense zambienne. Le centre décisif déposé sur la tête de Yaya Banana est venue récompenser ses belles tâches offensives.

 

Les perdants

Serge Leuko :  Un calvaire. Voilà en substance ce qu’a vécu Serge Leuko sur la pelouse de Levu Mwanawasa stadium de Ndola. La faute à Augustine Mulenga qui n’a cessé de déposer le défenseur de Club Deportivo Lugo sur le côté gauche de l’attaque zambienne. Absent défensivement et offensivement, il n’a jamais été à la hauteur.

Petrus Boumal : En l’absence des habituels titulaires, il a eu sa chance mais il n’a jamais pu la saisir. Nonchalant, étouffé dans les zones de duel et jamais présent dans la position de sentinelle où l’a placé Broos, le milieu du FK Oural s’est aussi montré imprécis dans ses transmissions. La prochaine liste parait bien loin pour Petrus Boumal qui avait l’occasion de marquer des points.

Par Franck Berlio

 

Laisser un commentaire

Top