vous êtes ici
Accueil > Cameroun > Morecambe FC : Ronny Song aura du mal à dépasser son père

Morecambe FC : Ronny Song aura du mal à dépasser son père

« Tel père, tel fils ! » L’adage a rarement été vérifié dans le football, tant les trajectoires des héritiers légitimes ont pu s’éloigner de celles du paternel. A l’aube de la saison 2017-2018, plusieurs fils d’anciennes gloires africaines espèrent se faire un prénom. C’est le cas de Ronny Song, le fils de l’ancien capitaine des lions indomptables, Rigobert Song.

Marcher sur les traces de son père Rigobert ne sera pas aisé. Ce dernier est tout de même le recorman du nombre de sélections du Cameroun (137), il a deux CAN remportées à son actif, en a disputé huit, ainsi que quatre Coupes du monde.

Ronny Song a beau flirter avec les clubs pros – deux saisons chez les jeunes d’Everton -, il a du mal à franchir le cap pour accéder au monde pro. Formé comme milieu défensif, le jeune homme a joué un temps à l’ACBB (Boulogne-Billancourt) en région parisienne. Après des tests à Créteil, il est allé tenter sa chance en Angleterre.

Aujourd’hui, reconverti attaquant, Ronny évolue dans le club de Morecambe FC, en EFL League Two (quatrième division). A presque 22 ans, il a encore le temps de prendre le train du milieu professionnel, mais il accuse du retard sur un père qui avait joué sa première Coupe du monde à 17 ans.

Laisser un commentaire

Top