LFPC : Les clubs du Nord-Ouest menacent de boycotter le championnat

La relégation de PWD en ligue 2 suite à la décision de la CCA donnant raison à Botafogo dans le litige l’opposant à Fovu, serait la goutte d’eau qui aurait débordé le vase. En effet, dans une correspondance datée du 29 novembre 2017 et adressée au Secrétaire Général de la LFPC Madame Pauline Thérèse Manguelé, avec ampliation au Premier Ministre, au MINSEP et au Président du Comité de Normalisation de la Fécafoot, les quatre clubs de la région du Nord-Ouest ont fait part de ce qu’ils considèrent comme une injustice, menaçant de boycotter le prochain championnat si la LFPC venait a appliquer une décision de justice.
Dans les récriminations qui motivent cette menace de boycott, les clubs font état :
– Du report de la 34e journée de Ligue 1 entre PWD et Fovu du coté de Mbouda, entravant l’équité de la loi du domicile.
– Du litige opposant Fovu à Botafogo, contestant la décision de la commission d’homologation de la LFPC donnant raison à Botafogo, et s’indignant contre la décision de la CCA.
– De l’homologation de la saison 2017 par la LFPC lors de la réunion du 12 Octobre 2017, signifiant les trois clubs relégués à savoir DAC 2000, Botafogo et Panthere Security
– De la conséquence de la décision de la CCA reléguant PWD en ligue régionale de Nord-Ouest.

A quelques semaines de la reprise des championnats nationaux de ligue 1 et 2, c’est situation est une véritable patate chaude pour la LFPC qui va certainement créer des vagues dans un contexte sociopolitique tendu.

Par Sylvain KWAMBI

Laisser un commentaire

Top