vous êtes ici
Accueil > AFRIQUE > Franck Kom (Espérance de Tunis) : « Mon objectif est de remporter la ligue des champions »

Franck Kom (Espérance de Tunis) : « Mon objectif est de remporter la ligue des champions »

Si à l’Espérance sportive de Tunis, tout le monde s’est logiquement réjoui de la signature de Franck Kom, le son de cloche a été totalement différent à Sousse où les supporters de l’Etoile sportive du Sahel ont été remontés et l’ont fait savoir à suffisance aussi bien le jour de son arrivée à l’aéroport international de Tunis-Carthage où ils ont perdu le nord que dans les réseaux sociaux où ils ont attribué  tous les noms d’oiseaux du monde à leur ancien chouchou. Leurs messages sont bien passés mais l’international camerounais est resté de marbre jusqu’au moment où il nous a accordé cet entretien non moins exclusif. L’air émoustillé logiquement après son premier trophée avec les sang et or dimanche soir en coupe arabe, l’ancien milieu de Karslruhe a répondu du tic au tac à toutes nos préoccupations.

Parlez-nous de votre premier titre sous les couleurs de l’Espérance sportive de Tunis… 

Je tiens tout d’abord à remercier la rédaction de Press-sport pour cette interview et la marque de sympathie qu’elle porte à mon endroit. Nous sommes un groupe jeune et nous avons soif de victoires et de trophées. Le trophée remporté dimanche soir est de bonne augure puisque le championnat débute d’ici quelques semaines et nous allons reprendre la ligue des champions africaine qui est aussi l’un de nos objectifs prioritaires de notre saison. Débuter la saison avec ce trophée nous booste le moral et nous souhaitons que les prochaines échéances soient tout aussi fructueuses.

Ce trophée conforte votre décision de rejoindre l’Espérance de Tunis. N’est-ce pas ? 

Oui ! La décision de rejoindre l’espérance de Tunis n’a pas été facile parce que j’ai beaucoup d’affection pour l’étoile où j’ai passé quatre années belles et  inoubliables. Nous avons eu plusieurs offres, Parmi lesquelles l’étoile et l’espérance. Nous les avons étudiées une à une et celle qui répondait plus à nos attentes était l’offre de l’espérance de Tunis qui disposait d’un projet sportif solide et nous nous sommes dits qu’il valait mieux faire avec.  Le projet sportif de l’Espérance m’a séduit, les ambitions du club aussi. À cela il faut aussi ajouter le fait que le le coach Faourzi Benzarti l’actuel coach de l’espérance m’a eu sous ses ordres à l’Etoile, il a pesé de tout son poids pour que je sois là. Ce sont tous ses éléments qui m’ont poussé à m’engager avec l’espérance. Après ce choix, j’ai reçu des insultes de toute sorte et à caractère raciste, mais nous les avons pris positivement en nous disant que c’est une preuve d’amour. Nous savons que avec le temps, tout reviendra dans l’ordre.

kom a

Comment vous vous sentez au sein de votre nouveau groupe ?

L’adaptation s’est très bien passée. Après la signature, Je suis rentré en allemagne pour les derniers détails avant mon départ définitif. Je suis revenu reprendre les entraînements et je me suis rapidement remis au travail afin de prendre rapidement le pool. J’ai eu une préparation spécifique pour rattraper le reste de mes coéquipiers. Heureusement cela se passe bien comme en témoigne le trophée que nous avons gagné hier.

Sur le plan personnel, quels sont vos objectifs ?

Personnellement, remporter la ligue des champions africaine avec l’espérance est mon objectif prioritaire. C’est le seul trophée qui manque à mon actif au niveau continental. Mais le championnat et la coupe de Tunisie sont aussi importants.

Par Lionnel Orock 

Laisser un commentaire

Top