Foot-corruption

Un peu plus d’un mois après avoir révélé une affaire de corruption de grande ampleur au sein de la FIFA, les Etats-Unis sont revenus à la charge. Ce jeudi, ils ont demandé l’extradition des sept dirigeants incarcérés jusque-là en Suisse.

Les Etats-Unis ont officiellement demandé à la justice suisse d’extrader les sept hauts responsables de la Fédération internationale (FIFA), arrêtés le 27 mai dernier à Zurich et soupçonnés de corruption au sein de l’instance, a annoncé le Conseil fédéral de justice helvétique (FOJ) dans un communiqué, ce jeudi. «Les demandes formelles sont parvenues mercredi soir», a précisé le gouvernement.

Une procédure de plusieurs semaines

Les sept personnes concernées, incarcérées depuis plus d’un mois, vont être convoquées à une audience devant la police de Zurich. Avec l’aide de leurs avocats, ils auront ensuite quatorze jours pour répondre à cette demande et pourrait bénéficier ensuite de deux semaines supplémentaires, si nécessaire. Après seulement sera rendue une décision concernant leur sort. Autant dire que la procédure sera encore longue avant que d’éventuelles extraditions soient prononcées.

Laisser un commentaire

Top