Coupe de la CAF : UMS vers la porte

Le match face au FUS ce vendredi au stade de la Réunification s’est apparenté à un long chemin de croix pour l’Union des mouvements sportifs de Loum inexistante en première mi-temps et légèrement dominatrice en seconde période mais en manque cruel de tranchant, d’audace malgré quelques escarmouches. C’est clair qu’en se faisant accrocher par le FUS de Rabat à domicile (1-1), l’UMS s’est bien compliquée. La qualification pour les huitièmes de finale relève désormais d’une mission quasiment impossible pour le dernier représentant camerounais en coupe de la CAF qui serait même tombé à domicile nul était le but de Christian Deugoué dans les arrêts de jeu. L’objectif d’Anicet Foé Mbarga et ses hommes de ne pas prendre de but à domicile a été liquéfié par Aguerd à la 30e minute. Ce but encaissé à domicile nourrit désormais le pessimisme. Outre cet handicap, il y a plusieurs raisons les unes aussi évidentes que les autres qui rapprochent l’UMS de la porte. Citadelles quasiment imprenables à domicile, les équipes maghrébines sont difficiles à battre sur leurs pelouses. Psychologiquement atteints sur leurs propres installations, le capitaine et ses coéquipiers seront doublement atteints dans le chaudron maghrébin. L’exploit aurait été envisageable si le jeu camerounais était ambitieux mais afficher un tel manque d’entrain a quand même de quoi agacer. Même les plus optimistes ont sûrement déjà abandonné toute raison de croire à une qualification.

Par la rédaction

Laisser un commentaire