BGFI Noah Tour : la température monte

La deuxième édition du BGFI Noah Tour va se dérouler du 18 au 25 novembre prochain au tennis club de Douala. La principale attraction de l’événement sera sans doute Patrice Hagelauer, l’entraineur de Yannick Noah lors de sa victoire à Roland-Garros en 1983.

Avant d’évoquer la venue au Cameroun de Patrice Hagelauer, l’entraineur de Yannick Noah lors de sa victoire à Roland-Garros en 1983, il est indispensable de souligner que le BGFI Noah Tour est né de la volonté de BGFI Bank, l’une des premières banques d’Afrique, et de Yannick Noah d’apporter leur contribution à la construction et au développement du tennis africain. « Nous suivons les traces des meilleurs. Notre slogan c’est la recherche de l’excellence. A l’instar de BNP Paribas qui est l’une des banques qui accompagnent le tennis depuis un peu plus de 40 ans, nous nous engageons aussi avec Tara sports pour accompagner le tennis pendant une durée d’au moins cinq ans. » Cette déclaration de Josiane Tsoungui, la directrice générale adjoint de BGFI Bank, est l’expression d’un sponsor engagé qui décide de se mettre au service de tennis aux côtés de la légende vivante du tennis Yannick Noah qui remporta en 1983 le tournoi de Roland Garros dont la banque Pnb Paribas est le sponsor titre depuis des décennies.

En partenariat avec BGFI, Yannick Noah et Tara sport mettent le navire à l’eau en 2016. La première édition du BGFI Noah Tour prend ses quartiers au club du port autonome de Douala en novembre 2017 et connait les empreintes d’une pléiade d’internationaux dont le béninois Alexis Klegou et le congolais Dénis Indondo. Ce sont d’ailleurs ces deux vedettes du tennis africain que l’on retrouve en finale. Le deuxième prend le dessus sur le premier au bout d’une rencontre de qualité supérieure et d’une belle semaine de batailles sportives vécues intensément par les passionnés du tennis. « Ca fait énormément plaisir parce que depuis pas mal d’années, on n’a pas eu l’occasion d’assister à un tournoi de cette envergure au Cameroun. Ca nous manquait beaucoup. Donc, ça a été franchement un très grand moment et on a hâte de vivre la deuxième édition. Je tire un grand coup de chapeau aux organisateurs qui ont pensé à cette initiative. » Confie un fan de tennis. Ils étaient très nombreux ces amoureux de la petite balle jaune qui ne pouvaient rater ce rendez-vous pour rien au monde. Il y avait de quoi car, la dernière fois où le Cameroun s’est ouvert au compétiteurs internationaux remonte à plusieurs décades.

Devenu en très peu de temps le tournoi de tennis le plus prestigieux au Cameroun, BGFI Noah Tour ambitionne de conquérir bientôt la scène internationale comme l’atteste cette confidence de Yannick Noah. « On essaie de s’améliorer pour avoir très bientôt un tournoi incontournable au Cameroun. »

Du 18 au 25 novembre, la ville de Douala va de nouveau accueillir des internationaux et vibrera au rythme des rebonds de la petite balle. C’est le moment de réviser l’agenda pour profiter de l’ambiance de l’enceinte du club du PAD de Douala. Surtout que cette année, Cette édition connaîtra la présence de Patrice Hagelauer, l’entraineur de Yannick Noah lors de sa victoire à Roland-Garros en 1983. Une très bonne nouvelle pour le tennis camerounais à en juger par le programme du séjour de ce personnage vedette du tennis mondial. Sessions de formation des entraîneurs, visite de l’académie OTA sont quelques activités à noter  dans  l’agenda de l’ancien directeur  du tennis français et anglais.

Par Franck Berlio 

Laisser un commentaire

Top