Afrique : Rigobert Song à la 19e place

Dans la suite du classement So Foot des 100 joueurs qui ont marqué le foot africain, on retrouve Rigobert Song à la 19e position.

19. Rigobert Song

Le 2 octobre dernier, le football africain s’est arrêté de respirer en même temps que Rigobert Song Quelques secondes durant, le cœur, victime d’un accident vasculaire, a failli lâcher. Avec lui, c’est bien plus qu’un homme qui serait parti, et des millions de pupilles qui se seraient voilées. La mort, Song l’avait d’ailleurs déjà fréquentée de très près. C’est même elle qui, quand elle emmène son papa alors que le petit Rigobert n’est encore qu’un enfant, lui sert de déclic en lui apportant la force et la volonté nécessaires pour devenir joueur de football professionnel. C’est encore elle qui, quand elle prend prématurément son ami proche Marc-Vivien Foé, montre au monde entier que Rigobert, menant l’hommage à bout de bras, est le véritable guide du ballon rond continental. Entre les deux, le défenseur aura fait les beaux jours du Tonnerre Yaoundé, de Metz (une Coupe de la Ligue et une deuxième place en championnat), de Lens de Galatasaray (deux championnats) et bien sûr de son pays (deux Coupes d’Afrique des nations d’affilée parmi ses huit disputées, un record) qu’il défendit durant quatre Coupes du monde et à 137 reprises (aucun Camerounais ne fait mieux). Surtout, une aura émergeait inexplicablement du cousin d’Alexandre. Son charisme hors du commun et ses dreads incarnaient parfaitement le Lion indomptable, dans toute sa splendeur. Même la teinture blonde de ses cheveux n’a pas eu raison de sa classe. Et ça, c’est quelque chose.

Laisser un commentaire

Top